IMG_20181210_150723_1.png

ÉDUCATION

et ENFANCE

ICONE_EDUC_B-30.png

L'amélioration de l’accès à l’éducation de personnes en difficulté, notamment par la création et le soutien aux écoles et orphelinats.

AFR-29.png
MAPS_ILLU-35.png
MAPS_LOC_ILLU-39.png

          Dans un pays qui consacre à la défense un budget trois fois supérieur à celui de l’éducation, le niveau scolaire des enfants birmans est très inégal et plutôt assez faible, en raison de la grande pauvreté qui frappe une partie importante de la population. Les habitants des faubourgs et bidonvilles de Yangon (plus grande ville du pays) ainsi que ceux des zones rurales sont particulièrement touchés. Moins de la moitié des enfants poursuivent le niveau secondaire. Plus d’un tiers des enfants de moins de 15 ans travaillent. Les universités ont été fermées pendant une longue période. Leur accès est principalement réservé aux nantis et aux enfants d'officiers militaires ou d'hommes d'affaires proches du pouvoir. Créée il y a trente ans, l’association « Prospect Burma » s’engage dans l’éducation de groupes cibles vulnérables et notamment de réfugiés, déplacés ou jeunes précarisés, indépendamment de toute considération religieuse ou ethnique. Elle a ainsi développé plusieurs  programmes de scolarisation : accès à l’éducation, apprentissage du leaderschip et éducation au changement. L’aide de Gratitude a permis d’octroyer des bourses universitaires à de jeunes étudiants défavorisés mais prometteurs, en particulier trois étudiantes en spécialité de médecine (gynécologie, neurosciences, psychologie clinique à l’attention de jeunes traumatisés et d’enfants soldats). 

2020

PROSPECT BURMA

          Dans un pays qui consacre à la défense un budget trois fois supérieur à celui de l’éducation, le niveau scolaire des enfants birmans est très inégal et plutôt assez faible, en raison de la grande pauvreté qui frappe une partie importante de la population. Les habitants des faubourgs et bidonvilles de Yangon (plus grande ville du pays) ainsi que ceux des zones rurales sont particulièrement touchés. Moins de la moitié des enfants poursuivent le niveau secondaire. Plus d’un tiers des enfants de moins de 15 ans travaillent. Les universités ont été fermées pendant une longue période. Leur accès est principalement réservé aux nantis et aux enfants d'officiers militaires ou d'hommes d'affaires proches du pouvoir. Créée il y a trente ans, l’association « Prospect Burma » s’engage dans l’éducation de groupes cibles vulnérables et notamment de réfugiés, déplacés ou jeunes précarisés, indépendamment de toute considération religieuse ou ethnique. Elle a ainsi développé plusieurs  programmes de scolarisation : accès à l’éducation, apprentissage du leaderschip et éducation au changement. L’aide de Gratitude a permis d’octroyer des bourses universitaires à de jeunes étudiants défavorisés mais prometteurs, en particulier trois étudiantes en spécialité de médecine (gynécologie, neurosciences, psychologie clinique à l’attention de jeunes traumatisés et d’enfants soldats). 

          L’association « A portée de mains » (APM), qui se veut créatrice de passerelle, développe des projets décloisonnants et inclusifs qui favorise le vivre-ensemble, le lien et la mixité sociale. Elle vise notamment les enfants les plus vulnérables.

En France, elle mène des actions de sensibilisation d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI) et des chantiers participatifs. En Afrique, elle soutient des projets d’éducation et de parrainage scolaire dans plusieurs pays africains. Une occasion de créer du lien entre un parrain et un enfant et de permettre à deux mondes différents de se découvrir.

L’aide apportée par Gratitude a contribué à financer un projet à Fizi (village de Swima), dans la province du Sud-Kivu (Est du RDC). A portée de mains y construit une petite école pour les enfants vulnérables. Outre l’éducation, les enfants y sont sensibilités à des thématiques de développement local : santé, hygiène, droits de l’enfant. Cette école est agrandie pour permettre la poursuite de la scolarité des élèves sur l’ensemble du cycle primaire. En outre, pour prévenir la mortalité chez les élèves, un poste santé y est rajouté.

Pour lutter contre le Covid-19, Gratitude a également financé des actions de prévention : panneaux de sensibilisations, espaces de lavages de mains, distribution de savons, décontamination,  fabrication de masques.

2020

A PORTÉE DE MAIN

AFR-29.png
MAPS_ILLU-33.png
MAPS_LOC_ILLU-39.png